• header-fertiliser-campaign-esta-kieserit-fr

Découvrez les nombreux avantages de l'engrais polyvalent Korn-Kali® !





Téléchargez le mailing Saison 2 · Épisode 1

3 nutriments et un élément bénéfique dans chaque granulé

Directement issu de nos mines de sels situées en Allemagne, le Korn-Kali est un Chlorure de Potassium (KCl) contenant du Sulfate de Magnésium (MgSO4). La force de Korn-Kali® résulte dans l’addition de 3 éléments nutritifs (K,Mg et S) + un élément bénéfique (Na) dans chaque granulé :

Korn-Kali®
ENGRAIS CE
Chlorure de Potassium contenant des sels de Magnésium 40 (+6+4+12
)

40 % K2O oxyde de Potassium soluble dans l’eau
6 % MgO oxyde de Magnésium soluble dans l’eau
4 % Na2O oxyde de Sodium soluble dans l’eau
12,5 % SO3 anhydride Sulfurique soluble dans l’eau

Korn-Kali est compacté dans sa composition définitive dans nos usines qui assurent une qualité optimale du produit expédié.

 

Réduire le risque de stress hydrique

Perte d’eau par transpiration

90 à 98% de l’eau absorbée par les plantes est perdue par transpiration sous forme gazeuse : ce processus sert de moteur à la montée de sève brute. C’est au niveau des stomates des feuilles que se font les échanges gazeux.

En condition de stress hydrique, une plante carencée en potassium, transpire 15 % de plus qu'une plante bien alimentée (source : Fritz et al., 2009).

Rôle du Potassium dans le processus d’ouverture/fermeture des stomates : la régulation se fait par un flux osmotique de K+ permettant la turgescence des cellules de garde.

Absorption d’eau par les racines

La photosynthèse produit des sucres qui sont ensuite transportés vers les organes de stockage comme les racines ou les grains, participant activement à leur croissance. K et Mg jouent un rôle clé au niveau du transport des assimilats.

Un réseau racinaire bien développé permet à la plante d’exploiter au mieux les ressources du sol et en cas de sécheresse d’atteindre les horizons profonds où l’eau est disponible.

Impact du Potassium et du Magnésium sur la distribution des sucres entre feuilles et racines et sur le développement racinaire (source : Cakmak et al., 2009).

Réserve utile en eau du sol

La capacité de rétention en eau d’un sol est essentiellement déterminée par la porosité du sol. La réserve utile (RU) du sol augmente avec une plus grande proportion de pores de taille moyenne. Le potassium crée des ponts entre les agrégats du sol. Les cavités trop grandes pour retenir l’eau sont divisées en cavités de taille intermédiaire pouvant retenir de l’eau facilement accessible pour la plante (Holtusen et al. 2011).

Un sol bien pourvu en potassium aura une réserve utile en eau plus importante et permettra ainsi à une culture de mieux résister à un stress hydrique temporaire.

Résultats au champ

K+MG minimisent le risque de stress hydrique en augmentant la réserve utile du sol et en optimisant la régulation hydrique des plantes.

Réduire la sensibilité au gel

Gel Physiologique

Pour s‘acclimater au gel, les cultures d‘hiver accumulent des composés osmotiques dans la cellule qui abaissent le point de congélation.

Une plante bien alimentée en potassium sera mieux acclimatée et donc moins sensible au gel physiologique.

Déshydratation

En période de froid intense prolongé, le sol est gelé et la plante ne peut donc plus absorber l’eau dont elle a besoin. Parallèlement, si la plante n’est pas protégée par une couche de neige, elle va alors transpirer sans pouvoir compenser cette perte.

Le potassium permet à la plante de mieux réguler son équilibre hydrique par son action sur les stomates.

Le magnésium favorise la taille du réseau racinaire permettant d’explorer les horizons plus profonds non gelés.

Gel mécanique

Dans la journée, les températures douces font dégeler le sol qui se gorge d’eau. La nuit, avec les températures négatives, le sol gorgé d’eau gèle et se soulève. Cette alternance gel/dégel entraine une fracture du réseau racinaire.

En stimulant la croissance racinaire, potas- sium et magnésium permettent en cas de gel mécanique de reconstituer plus rapidement le réseau racinaire endommagé.

Résultats au champ

K + Mg minimisent la sensibilité au gel des cultures en renforçant leur potentiel osmotique et en favorisant leur développement raciniare.

Indispensable pour une efficacité optimale de l’azote

La fertilisation K+Mg+S permet à la culture de mieux valoriser la fertilisation azotée et ainsi de maximiser les rendements et la qualité des récoltes.

Dans cet essai, Korn-Kali obtient des résultats supérieurs à ceux du KCl, illustrant l’intérêt de l’apport supplémentaire en S+Mg. Le calcul des quantités d’azote finalement exportées avec la récolte montre qu’elles sont supérieures avec Korn-Kali, réduisant d’autant la balance azotée annuelle de la parcelle.

Des éléments fertilisants totalement solubles

Le Sulfate de Magnésium contenu dans les engrais KALI est de l’ESTA Kieserit qui est la référence du marché en terme d’engrais sulfo-magnésien. ESTA Kieserit est reconnue pour sa haute teneur en Mg et S et la solubilité totale de ses éléments.

Mise en solution d’une quantité identique de Magnésium dans l’eau. Test réalisé avec 4 formes de Magnésium différentes les plus utilisées comme fertilisants :

  • ESTA Kieserit
  • Sulfate de Magnésium de synthèse
  • Oxyde de Magnésium
  • Carbonate de Magnésium

Des granulés qui se dissolvent rapidement et à 100 % pour être directement assimilables par les plantes

Dissolution des granulés de Korn-Kali, ESTA Kieserit et du Polyhalite après apport quotidien de 2 mm d’eau pendant 28 jours. En 10 jours le Korn-Kali est complétement solubilisé et l’ESTA Kieserit en 22 jours. À ce moment, tous les éléments nutritifs sont totalement disponibles pour être assimilés par les plantes.

Prévient l’antagonisme K-Mg

Contrairement au K, l’absorption du Mg au niveau des racines se fait via des transporteurs non-spécifiques ; si K est en trop forte proportion dans le sol vs Mg, alors les cations K+ peuvent utiliser ces transporteurs non-spécifiques en plus des spécifiques K, réduisant ainsi l’absorption de Mg. En fournissant les 2 éléments K et Mg simultanément, Korn-Kali prévient leur antagonisme au niveau de l’absorption par les racines. La fertilisation K+Mg+S permet à la culture de mieux valoriser la fertilisation azotée et ainsi de maximiser les rendements et la qualité des récoltes.

Absorption du Potassium :

  • Sous forme d’ion K+ dans la solution du sol
  • Mouvement par diffusion
  • Par des transporteurs spécifiques 

Absorption du Magnésium :

  • Sous forme d’ion Mg2+ dans la solution du sol
  • Mouvement par flux de masse
  • Par des transporteurs non-spécifiques 

Un épandage régulier en grande largeur jusqu’à 36 m

Le Korn-Kali possède une plage granulométrique optimale permettant une répartition équilibrée des éléments nutritifs grâce à un épandage régulier.

Korn-Kali® n’est pas un engrais acidifiant !

Korn-Kali apporte du Soufre sous forme Sulfate non acidifiante pour le sol, contrairement au Soufre sous forme élémentaire qui diminue le pH lorsqu’il est appliqué. Pour être assimilé par les plantes, le Soufre élémentaire doit être oxydé vers la forme Sulfate sous l’action de bactéries du sol (Thiobactéries), mais ce processus libère des protons H+ qui font baisser le pH du sol.

Dans le Korn-Kali et l’ESTA Kieserit, le Soufre est sous forme Sulfate MgSO4 directement assimilable et n’a donc pas besoin d’être transformé pour être absorbé par les plantes.

À retenir :

  • Korn-Kali ne modifie pas le pH.
  • Korn-Kali est absorbé rapidement par la plante après son application.
  • Le Sulfate étant mobile dans le sol, nous conseillons l’apport de Korn-Kali en début ou en cours de végétation pour une meilleure efficacité.

Du Sodium pour des betteraves plus productives

Effet de l’apport de Sodium sur betteraves sucrières, moyenne de 3 essais (sols limoneux, Allemagne).

Effet de l’apport de Potassium sur betteraves sucrières (240 unités/ha K2O)

Pfeil-B200px Le Sodium contenu dans le Korn-Kali, au même titre que le Potassium, peut être valorisé par les betteraves et favorise leur croissance.

Du Sodium pour des prairies plus appétentes

L’apport de Korn-Kali augmente l’appétence de l’herbe et permet d’enrichir la teneur des fourrages en Sodium et Magnésium. Ces deux éléments contribuent à améliorer la santé des animaux et leur rendement en lait ou viande. Les animaux choisissent les parcelles fertilisées au Korn-Kali car l’herbe est plus appétente.

Évolution de la répartition des animaux au pâturage en fonction de l'apport de Sodium en fertilisation Essai SCPA – race Prim'Holstein.

Korn-Kali® : la preuve aux champs

Korn-Kali apporte un gain de rendement sur maïs grain et sur prairies. Retrouvez ci-dessous les résultats de différents essais.

Maïs grain · Landes · 2008 à 2011 · Moy. 4 ans

Essai Prairie · Meuse · Rouvrois-sur-Meuse · 2015

Korn-Kali® : Recommandations d’utilisation

Lien vers le téléchargement de documents utiles